1945 : une nouvelle immigration de travailleurs italiens arrive en Belgique. Nous sommes au lendemain de la seconde guerre mondiale: la BELGIQUE, comme l’ ITALIE, on besoin de se reconstruire,… Les Italiens, entraînés dans les guerres notamment d’ Espagne et dans celle de ’39-‘45, par Mussolini, Franco, Hitler et l’ Empereur du Japon, avec la bénédiction du pape de l’ époque, ont faim, des millions de gens ne trouvent pas de travail chez eux. La BELGIQUE, elle a besoin de relancer aussi sont économie, notamment la production charbonnière, sa ressource principale,… Elle a besoin de main d’ œuvre. Les mineurs belges et les prisonniers de guerre allemands restent obligatoirement mobilisés au fond. Et nos jeunes ne veulent déjà plus descendre,… Ils savent ce que c’ est,… Les 2 pays signent donc des accords mutuels, un protocole d' accord: des milliers de tonnes de charbon belge seront donc troquées contre l’ arrivée de dizaines de milliers de travailleurs italiens (communistes, neutres, catholiques, fascistes, croyants ou athées, peu importe) qui viendront donc tirer la houille au fond de nos fosses, parmi les plus dangereuses et profondes de la planète,… Ils sont trompés et ignorent le sort qui les attend,… Séparés de leur pays, de leur famille, ils y laisseront leur vie de travail, leur existence, leur santé et/ou périront lors d’ accidents individuels et/ou de terribles catastrophes comme celles de Mariemont-Bascoup (mai 1950) et du Bois du Cazier (août 1956). Certains mourront silicosés, dans la souffrance, avec des bouteilles d’ oxygène au pied de leur lit. Pourtant, c’ est déjà l’ occasion pour d’ aucuns, oublieux de l’ Histoire, de développer la première campagne de haine raciste de l’ après-guerre : « les macaroni viennent prendre le travail des Belges, vider les caisses des mutuelles, prendre nos femmes », … Oubliés, ces milliers de Belges, avec femme et enfants, qui travaillaient dans le Nord de la France dans les années ’20 et ’30 pour ne pas mourir de faim, oubliés ces dizaines de milliers de Belges qui fuyaient les nazis sur les routes de France lors de l’ évacuation, oubliés ces milliers de Belges partis évangéliser, «civiliser », piller et esclavagéliser les nègres au Congo dit belge,… Hélas, l’ Histoire des migrations forcées a toujours existé et elle se répète, encore actuellement,… C’ est pourquoi la compréhension et la solidarité des démocrates, des progressistes, des travailleurs, doit toujours se renforcer. « Prolétaires de tous les pays et de toutes les « races » unissez-vous !
Nov 15, 2013–Sep 18, 2017
Roger Romain (Owner)
01-Salah Hamouri
admin.charleroi@setca-fgtb.be
14-Adriano Bersani
17-Alain Chancogne
alainzoso@skynet.be
andre999_4@hotmail.com
andre_999@hotmail.com
14-Angela Sciacchitano
Album is empty
Add photos